Le shower de bébé - Lori Robinson

Mon blogue

Le shower de bébé

Le shower de bébé - Lori Robinson

Amélie voulait faire une vidéo originale, pour d'annoncer son futur shower de bébé. Elle accouche dans un mois, et comme le veut la tradition, elle se plie au rituel de cette petite réunion entre amies, avant la naissance. Il y a des endroits où cela se fait très peu, mais ici, c’est une coutume bien installée, et d’une certaine façon, c’est vraiment agréable, même si par superstition, moi, je ne ferais rien.

Et en effet, on peut dire qu'elle a réussi son coup, car elle a trouvé un moyen vraiment très particulier, et qui m'a beaucoup amusée. Comme nous sommes un groupe d'amies à faire du sport ensemble, notamment du jogging, de la natation, du tennis, du yoga et de pilâtes, et que ce n'est pas toutes les filles qui ont l'internet par cable, elle n'a pas trouvé mieux que de nous envoyer à chacune en cadeau, une vidéo qui comprenait dans la pochette, un petit mot tout gentil qui disait : « Venez continuer à vous détendre après une bonne heure d'entraînement, vendredi à 18h chez moi : shower de bébé pour ma petite puce, en attendant son arrivée ; thème : les princesses à pois blancs ».

Nous avons trouvé cela tellement amusant avec mes amies, que nous avons décidé de lui rendre la pareille. C'est pour ça que nous lui avons offert à notre tour, un certificat-cadeau pour 10 séances de yoga post natal, avec un petit mot : « Quand tu auras accouché et fait tes 10 séances de yoga post natal, viens prendre un verre chez nous ». Le tout, bien sûr, sur un papier rose à pois blancs !

Amélie était heureuse et amusée de notre initiative. Je le comprends, car tout le monde le sait, un accouchement, ce n'est pas de tout repos. C'est un fait qu’il y a différentes façons d'accoucher, et même si les femmes peuvent se diviser, principalement en deux catégories, à savoir : accoucher par césarienne, ou naturellement, nous savons toutes, qu’aucune naissance ne se ressemble, et qu’en réalité, il y a 2 sous-catégories : avec ou sans péridurale !

Je me souviens, pour ma part, que je tenais à avoir un accouchement le plus naturel possible, mais soyons honnête, face à la douleur, je me suis résolue à demander une péridurale. Mon mari a failli s'évanouir quand il a vu la taille de l'aiguille, mais moi, je disais, ‘’ plus vite, plus vite, plus vite ‘’. Aujourd'hui, on en rit, mais sur le coup, c'est vrai que c'était quand même assez … spécial ! Je me dis que je devais avoir vraiment mal pour ne pas réagir à la taille de cette aiguille !! Finalement, tout s'est bien passé, et j’espère tout se passera pour le mieux pour notre amie Amélie.